Yoël Armougom avoue être en conflit avec son entraineur adjoint

Yoël Armougom en conflit avec Serge le Dizet, adjoint de Stéphane Moulin

Lors de la conférence de presse d’avant match de Toulouse – Caen, Yoël Armougom a fait une révélation fracassante sur sa relation avec Serge Le Dizet. L’arrière gauche avoue avoir un lien compliqué à l’entrainement avec son entraineur adjoint.

Yoël Amourgom : « Serge Le Dizet me prend la tête »

Sont-ce les premiers conflits causés par la série noire de cinq matchs sans victoire du SM Caen ? Espérons qu’on ne vive pas les prémices d’une mauvaise ambiance au sein du groupe. Quoi qu’il en soit, quelques heures avant d’affronter le leader Toulouse, Yoël Armougom avait besoin de se confier sur son mal-être. En conférence de presse, il avoue des moments parfois compliqués avec le staff, rapporte Ouest-France. « Le staff me reprend parfois de volée », avoue t’il, avant de préciser sa pensée : «Avec Serge (Le Dizet), on se prend parfois la tête à l’entrainement ». Ambiance…

Yoël Armougom est conscient que l’entraineur adjoint fait ça pour l’aider

Le latéral gauche réunionnais est-il blessé par les remarques de son staff ? « Ça fait parti du jeu », répond-il en éludant. Cependant, il avoue prendre sur lui et essaye de positiver. « Je sens que c’est toujours dans une démarche de progression ». Une démarche qui ne peut que lui venir en aide. Yoël Armougom, en grande difficulté sur le plan individuel depuis trois ans, va un peu mieux depuis le début de saison. Si sa progression, qui se fait attendre depuis 2018, doit se faire au prix de séances d’entrainement difficiles pour lui, nul doute qu’il sera à l’avenir reconnaissant de l’apport de Serge le Dizet ainsi que de tout le staff malherbiste.

Quoi qu’il en soit, Stéphane Moulin continue d’accorder sa confiance au défenseur originaire de Saint-Denis. Avant de transvaser Ali Abdi côté gauche ? L’autre arrière latéral du SM Caen a été blanchi par la Ligue après l’incident d’arbitrage qui a plongé Gaël Angoula dans une déprime. Mais pour l’instant, l’international tunisien reste en faux-pied dans le couloir droit. Avec le futur retour d’Hugo Vandermersch, il n’est pas impossible qu’Armougom soit victime d’un jeu de chaises musicales.

Photo : CC 4.0 Supporterhéninois

Partager cette info :