Pascal Dupraz déclare qu’il aurait fait monter Caen en Ligue 1 si…

Pascal Dupraz dit qu'il aurait fait remonter Caen en L1 et déteste Pickeu

L’ancien entraineur du SM Caen Pascal Dupraz, licencié il y a un an presque jour pour jour, est revenu sur son expérience au Stade Malherbe. Un discours rempli d’aigreur et de non-sens, sans aucune remise en question.

Pascal Dupraz ne veut plus suivre les résultats du SM Caen parce qu’il en veut à Olivier Pickeu et Pierre-Antoine Capton

Tandis qu’il effectue des débuts réussis pour tenter de sauver l’AS Saint-Etienne, Pascal Dupraz est revenu sur sa période caennaise. Dans un entretien pour La Dépêche, il déclare : « Je regarde toujours les résultats de Toulouse. Ceux de Caen, jamais. Attention, je me suis régalé à Malherbe. Après, sur 100 personnes que j’ai rencontré dans le club, il y en a 98 avec lesquelles j’ai de très bons contacts et 2 à cause de qui je n’ai plus envie de suivre le SMC. Ces deux personnes se sont mal comportées avec moi ». C’est un secret de polichinelle, le courant n’est jamais passé entre le président Olivier Pickeu et l’ancien coach de l’Evian Thonon Gaillard.

Olivier Pickeu a toujours été honnête avec Pascal Dupraz et lui a dit dès Noël 2020 que la suite du projet serait sans lui

Quelques temps après son arrivée au club comme président, Olivier Pickeu avait en tête de convaincre son acolyte Stéphane Moulin de le rejoindre pour mener à bien le projet. Des propos confirmés par Pierre-Antoine Capton en mai 2021. Le co-propriétaire du club avait alors confessé une scène où Olivier Pickeu lui détaillait sur un tableau blanc son plan en cas de maintien, à savoir remplacer Dupraz par Stéphane Moulin et mener le projet d’Oaktree avec les mêmes hommes qu’à Angers. Pierre-Antoine Capton est d’ailleurs la deuxième personne avec qui Pascal Dupraz est fâché. Le savoyard n’a pas supporté d’être renvoyé à quelques semaines de la fin de son contrat, vécu pour lui comme une humiliation. Quelques jours avant son renvoi, il déclarait aux médias « Je ne me suis jamais fait virer, je ne serai pas viré ». La suite lui a donné tort.

Pascal Dupraz : « J’aurais fait remonter Malherbe en Ligue 1 si on m’avait laissé en paix »

« Si on m’avait laissé travailler tranquille, en paix, j’aurais même fait remonter Caen dans l’élite ». On peut dire que Pascal Dupraz ne manque pas d’audace. D’intelligence ? Le savoyard n’a fait que pleurer dans les médias lors de sa deuxième saison à Caen, ne voulant pas comprendre que le club n’avait pas l’argent pour recruter les joueurs qu’il souhaitait. « Il y a trop de joueurs moyens dans cette équipe », disait-il alors qu’il était en plein exercice au Stade Malherbe… On aimerait connaitre la recette miracle du coach savoyard qui annonce aujourd’hui qu’il serait monté avec des « joueurs moyens » et des jeunes « en post formation » si on l’avait laissé « tranquille »…

Dupraz trouve que les joueurs cadres du SM Caen sont trop vieux et que l’équipe n’est pas taillée pour monter en L1

Lorsque La Dépêche demande l’avis de Pascal Dupraz sur la saison actuelle des Malherbistes, le discours est dur : « Les cadres sont vieillissants. Moi, j’ai quand même lancé un paquet de jeunes qui sont prometteurs ». Il est vrai que Nicholas Gioacchini, avant-centre n’ayant marqué aucun but en 21 matchs avec Montpellier, est plein de promesses. Par ailleurs, l’ancien entraineur du TFC avait déclaré que le défenseur Jason N’Gouabi « ne sortirait plus de l’équipe » après sa première titularisation. On a vu le résultat… « Après, cet effectif-là n’est pas taillé pour jouer les premiers rôles », un peu comme vous Pascal Dupraz.

Partager cette info :