Faute Grave d’Olivier Pickeu et Prud’hommes, où en est l’affaire ?

Olivier Pickeu Faute Grave

Une terrible décision, Olivier Pickeu, la faute grave. Le 10 avril 2020 dans les bureaux du Angers SCO, l’actuel président du SM Caen était licencié par le grand patron Saïd Chabane pour faute, avant de se défendre en justice devant le conseil des prud’hommes. Plus d’un an après, où en est l’affaire Pickeu ?

Olivier Pickeu, la faute grave qui a tué le SCO d’Angers

L’ancien directeur général de SCO Olivier Pickeu a fait les beaux jours du club d’Angers pendant 14 ans. Aux côtés de Stéphane Moulin, il a emmené le club du National jusqu’à la Ligue 1, pour s’y maintenir cinq fois consécutivement. Roi de l’achat/revente de joueurs, l’ancien attaquant du SMC a rapporté au club angevin des dizaines de millions d’euros durant des années, ce qui a permis à l’équipe de ne pas s’affaiblir malgré le départ de joueurs comme Toko-Ekambi ou Nicolas Pépé. L’histoire était belle et rien ne laissait présager une fin si dramatique dans l’histoire d’amour entre Pickeu et le SCO. Le 10 avril 2020, il est licencié pour faute grave. Mais pour quel motif ?

Son avocat dévoile le motif de la faute professionnelle d’Olivier Pickeu

Olivier Pickeu reste muet les deux premiers mois suivants son renvoi. Les motifs sont ensuite rendus public par son avocat Me. Olivier Martin : « On reproche à mon client des propos désobligeants à l’encontre du président, de l’entraineur, et d’avoir dépassé le cadre ses fonctions en signant un document sur un joueur du centre de formation ». Olivier Pickeu lui, clame son innocence : « je n’ai commis aucune faute ».

Olivier Pickeu devait s’expliquer aux Prud’hommes, ça tourne mal

Olivier Pickeu a décidé de contester son licenciement aux prud’hommes. – RMC Sport

L’actuel président exécutif du SM Caen décide alors d’attaquer son ancien club en justice. L’audience est fixée au conseil des prud’hommes le 9 septembre, mais un imprévu de taille se produit : la présidente du tribunal demande la radiation du dossier. Un coup de tonnerre dans l’affaire Pickeu. Mais la décision marque t’elle définitivement la fin des poursuites ? Me Dubois, avocat au barreau de Paris, explique à nos confrères de Malherbe Inside que l’affaire est loin d’être terminée : « La radiation d’une affaire, ça ne veut pas dire que c’est fini. C’est un choix du juge pour indiquer au plaignant qu’il repassera en audience quand il se sentira prêt ». L’avocat ajoute : « Cela ne change pas grand chose par rapport à un renvoi, mais quand M. Pickeu décidera de réintroduire l’affaire, elle ne pourra plus être radiée pour les mêmes motifs ».

Nous ignorons à l’heure actuelle si Olivier Pickeu va revenir à la charge contre son ancien employeur. En attendant, il a du pain sur la planche au SM Caen avec son ami de toujours Stéphane Moulin, qui s’est infligé une séance de calvaire pour rejoindre le club normand.

Partager cette info :