La Preuve que le SM Caen est Toujours en Détresse Financière et au Bord du Gouffre

Mercato le SM Caen en danger niveau finances

Malgré un mercato réussi dans les deux sens, le SM Caen a démontré que ses finances étaient toujours en danger. On vous explique les raisons qui prouvent que Malherbe doit continuer de se serrer la ceinture sous peine d’être sanctionné par la DNCG.

Transfert d’Alexis Beka Beka : Malgré 7 millions d’euros récupérés, pas un centime dépensé pour recruter ou presque

Il est le transfert majeur du SM Caen de ce mercato, en tout cas dans le sens des départs. Alexis Beka Beka, transféré au Lokomotiv Moscou pour 7M€ bonus compris, à rapporté une manne financière importante au Stade Malherbe. Elle est même au delà des espérances du président Olivier Pickeu. Ce dernier avait en effet prévu de vendre des joueurs pour un montant total de 3 à 4M€. Un engagement qui a été pris auprès de la DNCG, le gendarme financier du foot, et budgétisé. Cependant, les jours suivant la vente ont montré que cette somme n’était toujours pas suffisante pour s’offrir un joueur, Ibrahim Cissé, dont l’indemnité de transfert n’était que de six chiffres.

Pour éviter de dépenser de l’argent dans le mercato, le SM Caen propose des échanges incluant des joueurs dont il veut se débarrasser

Le souhait des dirigeants Caennais d’acheter l’excellent défenseur de Dunkerque Ibrahim Cissé ne date pas d’hier. Le joueur souhaitait également venir au SM Caen depuis un mois. Jean-Pierre Scouarnec, le président de l’USLD, exigeait logiquement une indemnité pour libérer son joyau à qui il restait un an de contrat. 500 000€, pour être exact. Un montant sur lequel Olivier Pickeu, réputé extrêmement difficile en affaire, a refusé de céder. L’ancien directeur général du SCO d’Angers propose alors d’échanger le défenseur contre l’attaquant malherbiste Evens Joseph. Une offre que le président nordiste qualifie alors de ridicule.

Même pour acheter un excellent joueur qui coûte seulement 300 000€, Olivier Pickeu est obligé de demander la permission aux actionnaires

Alors que le dossier semblait sans issue, la venue d’Ibrahim Cissé est finalement conclue 30 minutes avant la fin du mercato. Il a d’ailleurs bien failli être invalidé en raison de problèmes techniques, avant d’être finalement confirmé le lendemain. Mais dans Ouest-France, Olivier Pickeu ajoute un détail important : « On a du verser une indemnité et je remercie les actionnaires d’avoir accédé à notre demande ». La somme peut sembler faible, même pour un SM Caen en difficulté financière, mais les dirigeants ont bel et bien du demander l’aval d’Oaktree pour une indemnité comprise entre 200 000 et 400 000€. Une confession bien inquiétante qui laisse penser que le fonds d’investissement américain est déjà en train d’engloutir le surplus de recettes du club pour récupérer sa mise.

Le SM Caen doit vendre des joueurs mais n’a pratiquement pas le droit d’en acheter

Oaktree a en effet sauvé, avec Pierre-Antoine Capton, le club d’une mort certaine. Mais le sauvetage a coûté cher, environ 15M€. Surtout, les américains souhaitent visiblement revoir la couleur de leur argent très rapidement, alors que sportivement, le club chercher à monter en Ligue 1 à moyen terme. Si le Stade Malherbe doit vendre à chaque mercato sans avoir le droit d’acheter, ce ne sera pas une mince affaire…

Partager cette info :