La déclaration à peine croyable de Pascal Dupraz sur son passage au SM Caen

Pascal Dupraz entraineur de l'ASSE revient avec mensonge sur son parcours à Caen

Fraichement nommé nouvel entraineur de l’AS Saint-Etienne suite au renvoi de Claude Puel, l’ancien coach du SM Caen Pascal Dupraz est revenu brièvement sur son aventure caennaise, avec un culot à peine croyable.

Pascal Dupraz : « À Caen, j’ai fait mieux que mon prédécesseur et que mon successeur »

C’est la première fois depuis son renvoi début avril 2021 que Pascal Dupraz évoque son aventure caennaise. Alors que son passage en Normandie fut un fiasco, l’entraineur savoyard défend son bilan avec un culot et une mauvaise foi hallucinante. Invité des Grandes Gueules sur RMC Sport, Dupraz déclare « avoir fait mieux que mon prédécesseur et que mon successeur. A Caen, lorsque je pars, le club dégringole ». Des propos à peine croyables lorsque l’on se remémore la saison cauchemardesque avec le pire fond de jeu du Stade Malherbe ces vingt dernières années. Mais l’ancien manager de l’Evian Thonon Gaillard ne s’arrête pas là et débite même un mensonge sur son parcours dans le Calvados…

Pascal Dupraz pris en flagrant-délit de mensonge

L’ancien coach de Toulouse n’a aucun scrupule lorsqu’il s’agit de s’envoyer des fleurs à lui-même, au point d’inventer des chiffres. Toujours sur RMC Sport, il déclare avoir débarqué à Caen « lorsqu’ils étaient 19ème » et d’avoir fait remonter la pente au club Normand. Sauf qu’à son arrivée, après la 9ème journée de championnat, le SM Caen est en fait 17ème de Ligue 2, avec trois points d’avance sur le réel 19ème : Le Mans. Mais non satisfait d’être un menteur en plus d’un mégalomane, Pascal Dupraz va encore plus loin et prend de haut son successeur malherbiste intérimaire…

Selon l’entraineur de l’ASSE Pascal Dupraz, Caen s’est maintenu sur un pénalty imaginaire

Pourtant sorti par la petite porte de son aventure à Caen, rien n’arrête Pascal Dupraz pour clamer haut et fort que ce qu’il a entrepris est beaucoup mieux que le travail qui a été fait avant ou après son passage. Avec une audace incroyable, Dupraz prend de haut son successeur Fabrice Vandeputte, entraineur intérimaire, puis explique que Caen s’est maintenu en Ligue 2 uniquement grâce à l’arbitrage : « La preuve que je fais mieux que mes successeurs, c’est que lorsque je quitte Caen, le club dégringole à nouveau, et Malherbe ne doit son maintien qu’à un pénalty imaginaire lors de la dernière journée ». En revanche, pas un mot sur les deux victoires en 18 matchs du SMC entre novembre 2020 et le 20 mars 2021, dernier match de Dupraz avant son licenciement.

Nul doute que l’AS Saint-Etienne, qui a décidé de renvoyer un entraineur reconnu pour un grimpion menteur, n’est pas au bout de ses surprises.

Partager cette info :