Horreur au centre de formation de Caen : les raisons du renvoi d’Elye Wahi révélées

Romain Molina raconte le renvoi d'Elye Wahi du SM Caen

Le joueur du Montpellier HSC Elye Wahi, attaquant en Ligue 1, est un ancien pensionnaire du centre de formation du SM Caen. Annoncé comme future pépite, il fut brusquement renvoyé du club normand en 2019 pour manquement grave au règlement intérieur. Aujourd’hui, les raisons exactes, très choquantes, sont révélées au grand jour.

Elye Wahi viré du centre de formation du SM Caen pour une agression sexuelle choquante

Le jeune Elye Wahi, ancien pensionnaire du centre de formation de Caen, avait un avenir tout tracé en Normandie. Annoncé comme une future star à l’image de son ainé M’Baye Niang, il a sur classé toutes les catégories d’âge entre 15 et 19 ans. Lors d’une saison avec les jeunes, il inscrit un total complètement fou de 89 buts. Alors qu’il tape aux portes de l’équipe professionnelle, il est brusquement renvoyé du centre de formation par Francis de Taddeo en 2019, pour un « incident grave ». A l’époque, l’affaire est étouffée auprès du grand public. Trois ans plus tard, des détails sordides sont révélés…

Les « demandes » ignobles de Elye Wahi auprès de ses jeunes coéquipiers

Les détails, crus et abjectes, sont révélés par Romain Molina, lors d’un Space sur Twitter. D’après le journaliste indépendant, Elye Wahi aurait forcé certains de ses coéquipiers à des pratiques sexuelles. Molina déclare : « Elye Wahi n’a pas été viré du centre de formation de Caen pour avoir frappé un surveillant. Il s’est fait renvoyer parce qu’il a amené, sous menaces d’agressions physiques, des camarades collégiens aux toilettes pour se déshabiller et se masturber devant lui ». Ce sont de nouvelles révélations graves que fait Romain Molina, quelques semaines après ses accusations de racisme envers Stéphane Moulin. Elye Wahi est par ailleurs accusé d’avoir récemment frappé une femme à la sortie d’une discothèque.

Partager cette info :