Dans une colère noire, Stéphane Moulin fracasse ses joueurs après la défaite de Caen à Dijon

Encore une fois, le SM Caen n’a pas su enchainer une deuxième victoire consécutive. À Dijon, les Caennais se sont inclinés après un match insipide (1-0). Mais contrairement à la dernière défaite à l’extérieur à Pau, l’entraineur Stéphane Moulin n’a cette fois pas du tout apprécié l’attitude de ses joueurs et l’a fait savoir.

L’entraineur du SM Caen se dit « Très en colère »

Les Malherbistes s’étaient présentés très affaiblis en Bourgogne. En l’absence de Jessy Deminguet et Johann Lepenant, soient les deux meilleurs milieux de terrain de l’équipe, le SMC a peut-être dévoilé un avant-goût de son futur cru 2022/2023. Le moins qu’on puisse dire, c’est que celui-ci est très inquiétant. Après un match insipide, Malherbe s’est incliné 1-0 face à une pâle équipe du Dijon FCO. L’entraineur normand, en conférence de presse, n’a pas ménagé ses joueurs. Stéphane Moulin s’est dit « très en colère », et a critiqué violemment ses joueurs…

Pour l’entraineur malherbiste, le comportement des joueurs est inadmissible et indigne de la Ligue 2

En conférence de presse d’après-match, l’ancien coach d’Angers a laissé éclater sa colère publiquement, dans des propos rapportés par Ouest-France : « Je suis très en colère, on a fait une première mi-temps indigne du niveau de la Ligue 2. Dans les attitudes, les comportements, c’était juste inadmissible. On a été indigents ». Stéphane Moulin n’a jamais été autant en colère depuis le début de saison après une défaite, malgré d’autres matchs ratés à l’automne dernier à l’issue desquels il avait bien failli tout plaquer

Stéphane Moulin : « J’en ai marre de répéter tout le temps les mêmes choses »

L’histoire se répète. Malherbe est incapable de confirmer une victoire encourageante au match suivant, et retombe dans ses travers. Une fâcheuse habitude qui se répète depuis de longs mois. L’entraineur malherbiste est passablement agacé : « Ça me fatigue de toujours devoir répéter les mêmes choses. On va continuer d’être sur courant alternatif probablement jusqu’à la fin de saison. Je ne sais pas si les joueurs vont prendre conscience qu’on est en difficulté, qu’on n’est pas sauvés. Cette rencontre contre Dijon ne me rassure pas ». Car oui, Malherbe joue encore le maintien, et il rencontre le Toulouse FC, surnommé le « PSG de la Ligue 2 », la semaine prochaine. Il y a en effet de quoi être inquiet…

Partager cette info :