Chirurgie esthétique : Cet ancien joueur du SM Caen est devenu méconnaissable

Chirurgie - Fayçal Fajr s'est fait refaire le nez

Joueur du Stade Malherbe entre 2011 et 2014 puis en 2018-2019, nul doute qu’il serait aujourd’hui beaucoup moins reconnu dans la rue par les supporters caennais. Toujours en activité et évoluant en Turquie, Fayçal Fajr a subi une opération de chirurgie esthétique. Le milieu de terrain marocain est devenu méconnaissable.

Fayçal Fajr franchit le cap de la chirurgie esthétique et se fait refaire le nez

Il aurait eu tort de se priver. L’ancien caennais Fayçal Fajr a les moyens financiers et se trouve actuellement en Turquie. Visiblement complexé par son nez depuis de nombreuses années, l’international marocain a finalement sauté le pas. Le résultat est saisissant, mais surtout on peine à le reconnaitre !

Fajr sous les couleurs du SM Caen
Fajr en 2022 après sa rhinoplastie

Fayça Fajr a ainsi fait retirer par chirurgie sa bosse au sommet de son nez, pour un résultat très réussi. A coup sûr, l’ancien meilleur passeur de Ligue 2 est maintenant un autre homme. C’est avec ce visage tout neuf qu’il s’est confié sur un joueur légendaire du SMC…

Méconnaissable avec son nouveau visage, Faycal Fajr se remémore N’Golo Kanté à Caen

Fajr a en effet joué une saison avec N’Golo Kanté, en 2013-2014, lorsque le SM Caen était encore en Ligue 2. Dans un podcast pour Oh My Goal !, Fajr se souvient de l’apport incroyable de l’actuel milieu de Chelsea : « Avec lui c’était un régal. Cette saison là je marque 10 buts et je fais 15 passes décisives. Tu as aussi Duhamel qui met 24 buts, mais je t’assure que s’il n’y a pas N’Golo Kanté, on ne monte pas en Ligue 1. Des fois, je perdais le ballon, je me retournais et et Ngolo l’avait déjà dans les pieds. ». Des propos qui confirment une fois de plus le niveau déjà impressionnant qu’avait Kanté en 2013 lors de sa première saison en pro, lui qui s’estime pourtant être un joueur secondaire.

Entre Faycal Fajr et Patrice Garande, c’était chaud

L’ancien joueur de Getafe et du Deportivo La Corogne rappelle par ailleurs sa relation très tendue avec Patrice Garande, confirmant des propos d’un joueur toulousain qui traitait l’ancien entraineur caennais de tyran. « Un match où on n’avait pas été bon, j’ai défendu Ngolo dans le vestiaire. Garande m’a dit :  » Tu te prends pour qui ? Toi à chaque fois il faut que tu parles et que tu dises quelque chose  » ». La relation était d’ailleurs tellement conflictuelle entre Fajr et Garande que le joueur marocain n’a pas été prolongé en fin de saison malgré son excellent bilan (meilleur passeur de Ligue 2). En 2018, Fajr reviendra au club avec son caractère bien trempé pour une saison en demi-teinte, mais surtout de gros problèmes de comportement, dont de violentes altercations avec Frédéric Guilbert. Une en particulier aurait pu tourner au drame d’après plusieurs témoins, qui a heureusement été évité de justesse.

Partager cette info :