Ces 7 joueurs du SM Caen qui arrivent en fin de contrat en juin prochain

Les sept joueurs du SM Caen libres et en fin de contrat en juin 2023

Ils sont au nombre de sept. 7 joueurs du Stade Malherbe seront libres en juin 2023, leurs contrats arrivant à expiration. Quels sont les joueurs qui vont nous quitter, et quels sont ceux qu’il faut prolonger au plus vite ? Découvrez la liste des fins de contrat au SM Caen :

Ibrahim Cissé, le défenseur central laisse planer le mystère sur sa prolongation

Véritable patron de la défense centrale lors de l’exercice précèdent, Ibra Cissé est moins régulier cette saison. Pour autant, il reste un gage de solidité et de talent au poste de défenseur central. Lorsqu’il est interrogé sur son avenir, le joueur franco sénégalais botte systématiquement en touche, déclarant qu’il laisse ses agents s’occuper de sa carrière et qu’il reste concentré sur le terrain. Il a néanmoins indiqué souhaiter finir la saison en cours avec le Stade Malherbe. Rassurant à court terme, mais des propos qui inquiètent pour l’été prochain…

Jessy Deminguet, Un départ inévitable dès cet hiver ?

C’est un secret de polichinelle, Jessy Deminguet va partir. Reste à savoir quand. Dès ce mercato d’hiver ou à la fin de la saison ? Le lexovien est de nouveau sollicité par Strasbourg en ce mois de janvier. Beaucoup moins percutant sur le terrain que la saison passée, il ne semble n’avoir jamais vraiment digéré son vrai-faux départ l’été dernier, tant sur le point physique que moral. Le Stade Malherbe lui, a déjà préparé sa succession avec l’arrivée du suédois Anton Saletros.

Benjamin Jeannot, l’attaquant romantique en désaccord avec la direction

Le sauveur du SMC sur penalty peine toujours à avoir du temps de jeu. Depuis deux ans, il se contente de son rôle de remplaçant rentrant systématiquement vers la 70ème minute. Unanimement reconnu au sein du club pour ses qualités humaines et techniques, l’ex buteur du FC Lorient est handicapé par ses blessures récurrentes ainsi que son caractère sans doute un peu trop léger pour les exigences du football professionnel. Heureux à Caen, il souhaite néanmoins prolonger, mais le club, notamment à travers les propos de Yohan Eudeline l’été dernier, ne fait pas de mystère. Jeannot « ne correspond pas à ce qu’on souhaite mettre en place ». Il n’aura pas de proposition de prolongation et quittera la Normandie dans six mois.

Franklin Wadja, le porté disparu

Arrivé en catimini du FC Lorient en juillet 2021, le milieu défensif avait bien commencé son aventure caennaise. Puis une blessure récurrente au genou l’a éloigné des terrains, au point d’être recalé à une visite médicale en Suisse il y a un an. Depuis, le joueur camerounais se bat de centres de soins en centres de rééducation pour tenter de sauver sa carrière professionnelle. Bien entendu, le club normand ne le prolongera pas. Une rupture à l’amiable dès cet hiver n’est pas à exclure.

Hianga’a Mbock, la révélation du milieu caennais vers un transfert définitif ?

Solide et percutant, les débuts de Hianga’a Mbock à Malherbe ont été prometteurs. Son impact au milieu de terrain n’a pas d’équivalent parmi ses coéquipiers, et son rôle sera crucial durant la deuxième partie de saison. Le jeune frère de Griedge Mbock, joueuse internationale française, est cependant seulement prêté par Brest, et sans option d’achat. Aux dernières nouvelles, le club breton compte toujours sur lui à l’avenir. Parvenir à l’acheter au Stade Brestois serait un gros coup pour le SMC, mais parait financièrement compliqué.

Adolphe Teikeu, merci pour le dépannage

Arrivé libre de tout contrat il y a un an, la position d’Adolphe Teikeu a toujours été claire, à savoir entrer dans la rotation de la défense centrale en cas de pépin. Ce fut compliqué la saison passée, puis beaucoup mieux en ce début de saison, notamment pendant la blessure d’Emmanuel Ntim. L’international camerounais est apprécié de ses coéquipiers et de la direction pour sa mentalité exemplaire. Malgré tout, son niveau individuel semble trop juste pour espérer obtenir une prolongation. Il devrait de plus rapidement faire les frais du retour de Djibril Diani en tant que remplaçant de luxe en défense centrale.

Yoann Court, le leader technique toujours rattrapé par ses blessures

Les observateurs sont unanimes, lorsqu’il est à 100%, peu de joueurs au SMC peuvent se targuer d’avoir autant de bagage technique que Yoann Court. Encore handicapé par une lourde blessure à la cheville en début de saison, il fait son énième retour en ce début d’année 2023. S’il tient le choc, son temps de jeu devrait augmenter de façon conséquente. Sa qualité de frappe sur coup de pied arrêté, entre autre, est sans équivalent dans l’équipe. Yo’ Court possède une clause de prolongation d’un an, mais que le club doit valider. Pour que le SMC l’active, pas de mystère, son corps doit enfin le laisser tranquille.

Partager cette info :